mercredi 1 avril 2020

En cette période de confinement contre la propagation du coronavirus, 45 musiciens se sont réunis virtuellement pour former une « Symphonie confinée » et reprendre à distance la chanson La Tendresse dont trois gersois.



Valentin Vander, originaire de L’Aigle (Orne), a réuni 45 chanteurs et musiciens pour créer la « Symphonie confinée » et interpréter, à distance, La Tendresse, chanson popularisée par Bourvil et Marie Laforêt. Parmi eux, deux sont Calvadosiens : Sylvain Rabourdin, violoniste de Falaise et Isabelle Balcelles, chanteuse de Démouville. Trois sont Manchois : Pierre Pichard, accordéoniste du Mesnil-Aubert, Philippe Géhanne, harmoniciste de Cherbourg-en-Cotentin et Deny Lefrançois, contrebassiste de Folligny.Ce dernier est le beau-père de Valentin Vander, dont la mère tient le café-concert La Lune rousse. C’est lui qui a fait la jonction avec Pierre Pichard et Philippe Géhanne. Les autres musiciens participant à la « Symphonie confinée » viennent des Côtes-d’Armor, de Seine-Saint-Denis, d’Alsace, du Gers ( Julia Vander et Paul Vanderhaegen de Monclar, et Nicolas Thévenin d'Auch ) ou même d’Italie.